La randonnée pédestre, la raquette et les activités de pleine nature
Les Topos de randonnée, raquette à neige et trekkings
 
La randonnée pédestreLa randonnéeLa raquette à neigeLa randonnéeLe canyonningLa randonnéeLe VTTLa randonnéeLa randonnée avec un âne de bâtLa randonnéela randonnée nordique et le ski de fondLa randonnéela randonnée à chevalLa randonnéehôtels, gîtes, chambres d'hôtes, locations, refugesLa randonnéeRechercheLa randonnéeEcrivez-nous
 
s'équiper pour la randonnée et les activités de pleine natureLa randonnéelire des topos et des manuels sur la randonnée et les activités de pleine natureLa randonnéeles topos de randonnée, raquette, etc...La randonnéeles photos de randonnée et d'activités de pleine natureLa randonnéel'annuaire de liens de la randonnéeLa randonnéela Foire Aux Questions de la randonnéeLa randonnéele GPSLa randonnéel'espace prpofessionnelLa randonnéeles forums de la randonnée, du gps et des activités de pleine natureLa randonnéel'espace membre des passionnés de la randonnée
 
 
 identification 
Pseudo
 
Mot de Passe
 
 
 
 

Parc National des Ecrins

St Christophe en Oisans – la Bérarde

 

 

1- Où est-ce ?

 

 

Saisissez ici votre adresse de départ


  'rue,ville,pays' ou 'ville,pays'

Saint Christophe en Oisans – La Bérarde se trouve dans le Massif des Ecrins, département de l’Isère à la limite du département des Hautes- Alpes.
Cette commune est entourée des sommets prestigieux : la Meije, les Ecrins, les Bans…
La vallée du Vénéon porte le nom du torrent aux eaux turquoise qui la traverse. Elle est une des grandes vallées du Parc National des Ecrins.

 

Venir dans la vallée


En voiture, à partir de Grenoble prendre en direction de Briançon.
2 km après Bourg d’Oisans, bifurquer en direction de la Bérarde.

En juillet et août, la vallée est desservie trois fois par jour par le bus depuis Grenoble et Bourg d’Oisans à des prix très intéressants. Des navettes existent également en juin et septembre, n’hésitez pas à contacter l’Office de Tourisme.

 

 

2- Le Parc National des Ecrins

Depuis 1973, le Parc National des Ecrins préserve un espace naturel exceptionnel, qui offre la garantie aux visiteurs d’observer une nature authentique, une flore et une faune variées (lys orangé, marmottes, chamois…). Les itinéraires entretenus et balisés permettent de pénétrer au cœur du Parc National et d’approcher les sommets mythiques (La Meije, les Ecrins, les Bans…) et d’accéder aux refuges de montagne.
Ce territoire naturel ouvert à tous est soumis à une réglementation qui relève du code de bonne conduite. Les chiens, même tenus en laisse, le camping sauvage, les feux, la cueillette et la pratique du VTT sont interdits dans le cœur protégé.
Plus d’information à la Maison du Parc de Bourg d’Oisans au 04 76 80 00 51 ou www.les-ecrins-parc-national.fr

3- Une vallée qui vit au rythme des saisons

Durant l’hiver, la route qui relie St Christophe à la Bérarde est momentanément fermée au-delà du hameau de Champhorent selon l’enneigement et le haut de la Vallée « s’endort » jusqu’au printemps. Les habitants vont travailler pour la majorité dans les stations de ski de l’Oisans et reviennent aux environs de Pacques.
L’activité reprend avec l’ouverture des refuges sur les itinéraires de ski de randonnée : le Chatelleret, le Promontoire, la Pilatte, la Lavey, la Selle.
L’activité touristique redémarre dés juin et se prolonge jusqu’à fin septembre.

 

4- Une vallée et une histoire

L’histoire de cette vallée, c’est surtout celle de ses hommes et de ses femmes à la vie rude dans un pays de pentes et de rochers, d’hivers longs et enneigés et d’été trop courts.
Ces paysans au travail difficile ont vécu la pluriactivité en montagne dés la fin du XIXe siècle en répondant à la demande d’alpinistes qui souhaitaient gravir des sommets encore sauvages. Le plus connu d’entre eux, Pierre Gaspard a vaincu avec son client la Meije et a lancé une lignée de guides.

Le Musée « Mémoires d’Alpinismes » vous fait partager cette histoire. Il est ouvert durant les vacances scolaires et tous les jours de juin à septembre.

Le cimetière de Saint Christophe très visité témoigne du grand nombre d’alpinistes ayant escaladé sur le Massif ainsi que les familles de guides.

 

 

5- Des villages accrochés aux pentes

Les hameaux sont composés de quelques maisons à l’architecture sobre adaptée à la pente. Certains sont encore accessibles uniquement à pied comme le hameau du Puy au-dessus de Saint Christophe en Oisans, de Champébran ou de Lanchâtra.
Quelques nouvelles constructions sont apparues dans le hameau de la Bérarde qui est aujourd’hui en pleine restructuration pour retrouver sa qualité architecturale.

 

6- Randonnées incontournables : à la découverte de vallons originaux

Lorsque que l’on part de Plan du Lac avant Saint Christophe (1420 m d’altitude) pour se rendre à la Bérarde(1740 m), on découvre tout le long les départs des vallons.

Les randonnées sur les 200 km de sentiers balisés sont de tous niveaux d’une heure à trois heures de marche avec des paysages et des sommets magnifiques. Les points d’information de l’Office de Tourisme et du Parc National seront vous orienter selon vos attentes. Ouverture durant l’été de 10h à 12h et de 14h15 à 18h30.
Juin et septembre de 10h à 12h et de 14h à 18h. Autres vacances de 14h à 17h.

 

Le Miroir des Fétoules au départ de Saint Christophe :
On rejoint le hameau du Puy sur les hauteurs en découvrant tout d’abord le Moulin du Diable puis la Vierge du Collet. Le miroir est un petit lac dans lequel se reflète la Tête des Fétoules, sommet enneigé en face de Saint Christophe.

 

Le Vallon de la Lavey et le Lac des Bêches au départ du hameau de Champhorent :
Le refuge de la Lavey est accessible en famille et permet de dormir en altitude pour observer chamois et marmottes.

 

Le Vallon du Soreiller au départ du hameau des Etages :
On quitte le hameau au bord du Vénéon pour s’élever dans le Vallon et on découvre au tournant du sentier l’Aiguille Dibona et le refuge.

 

Le Vallon des Etançons au départ de la Bérarde :

Cet itinéraire pour se rendre au refuge du Châtelleret offre un panorama sans pareil sur la face sud de la Meije.

 

Le Plan du Carrelet au départ de la Bérarde.

Cette randonnée très facile avec les enfants propose de tous côtés des glaciers et des sommets prestigieux comme Ailefroide.

 

Le Vallon de Bonnepierre et les Ecrins.

Cette randonnée assez longue sur la moraine de Bonnepierre vous emmène au pied de la Barre des Ecrins à 4102 m.

De nombreuses autres randonnées plus ou moins connues existent.

Les topos et cartes de randonnées sont disponibles à l’Office de Tourisme. Ils peuvent également être commandés par correspondance pour préparer en amont les itinéraires.

 

Le Bureau des Guides de la Bérarde peut vous permettre de passer le pas en vous proposant des itinéraires adaptés pour découvrir la randonnée glaciaire et l’alpinisme.

 

7- NOUVEAUTE ! Le «  Tour Gourmand » de Saint Christophe

Ce tour de pays peut se découvrir en rando liberté ou accompagné. Sur 5 jours, les étapes d’environ 5 heures de marche relient tour à tour le refuge de l’Alpe du Pin, le Refuge de la Lavey puis le gîte d’étape Les Arias et un hôtel à Saint Christophe. Les gardiens et restaurateurs vous font découvrir chaque soir leurs spécialités du terroir.
Réservation unique auprès de l’Office de Tourisme (185 € par personne en pension complète pour les adultes, 160 € pour les enfants entre 10 et 13 ans).

 

8- Dormir en altitude / L’accueil dans la vallée

Dormir dans la Vallée

 

La Vallée s’ouvre sur dix refuges. Construits pour beaucoup d’entre eux par les hommes et les guides du pays, ils sont utilisés par les alpinistes pour se rapprocher des voies d’ascension et fréquentés par les randonneurs qui souhaitent découvrir une nuit en refuge et se déplacer de vallons en vallons.
Ici le relief oblige souvent à randonner « en étoile » car les passages entre vallons sont du domaine de la haute montagne et nécessitent du matériel et un encadrement par un guide.
Durant tout l’été, les refuges de l’Oisans proposent à tour de rôle pour les randonneurs tous les jeudis des rencontres à thèmes avec une tarification attractive pour tous ceux qui souhaitent y participer..
La majorité des refuges sont ouverts du 15 juin au 15 septembre. La réservation est conseillée.

 

L’accueil dans la vallée

 

Au printemps, la vallée reprend vie avec l’ouverture des hôtels et gîtes familiaux.

L’Office de Tourisme et le Parc National possèdent deux points d’informations à Saint Christophe en Oisans et à la Bérarde qui peuvent vous renseigner sur les itinéraires.

Lors de vos randonnées itinérantes, le ravitaillement peut se faire à l’épicerie de la Bérarde ou à l’Hôtel de la Cordée à St Christophe en Oisans.

En ce qui concerne le matériel de montagne, la location est également possible à la Bérarde.

Pour l’achat de carburant et le retrait d’argent liquide, prévoir de passer à Bourg d’Oisans avant de monter sur Saint Christophe en Oisans.

9- Des rendez-vous traditionnels ou sportifs en 2009

26 avril : la Gaspard’in, course de ski-alpinisme.
20 juin : les Escapades Florales à la découverte de la flore alpine.
19 juillet : la Fête des Guides à la Bérarde.
2 août : la Christolaise, course pédestre en montagne.

10- Contacts

L’Office de Tourisme de Saint Christophe en Oisans – la Bérarde / Point d’information du Parc National au 04 76 80 50 01/ www.berarde.com